LIVRES NUMÉRIQUESJEUNESSEBÉBÉJEUX, JOUETSPAPETERIECADEAUXDIVERTISSEMENT


Message Important
Le site sera temporairement en maintenance, pour une mise à jour. Ceci afin de mieux vous servir.
Heure de maintenance prévue : 10:30 pm

Important message
The site will be busy updating the store for you and will be back shortly.
Scheduled maintenance : 10:30 pm

La ville qui penche

Titre de l'éditeur : La ville qui penche

NICOLE CASANOVA

 
13,99 $
Feuilleter Feuilleter
Ajouter à ma liste de souhaits
EN SAVOIR PLUS Résumé

Le narrateur a quitté son pays et son foyer espérant, grâce à cet exil volontaire, acquérir une liberté supérieure à celle que donnent l’argent et un métier. Il s’installe dans la banlieue d’une ville partagée entre l’est et l’ouest, dans une chambre de l’appartement de la famille Schneider. Celle-ci se compose d’Erna, de son mari, et de leur fille Frieda. Toute la vie d’Erna, qui est très catholique, est marquée par la souffrance de vivre en désaccord avec la volonté divine à cause de son mariage avec un divorcé. Frieda, à son tour, veut épouser un divorcé et reste indifférente aux reproches de sa mère qui n’a plus la force d’arrêter les conséquences de sa propre faute. Dans la cave de l’immeuble habite une famille hongroise avec quatre petits garçons et une fille aînée, Erika, fiancée à un jeune étudiant, Klaus. Celui-ci cherche, par le rêve et la fuite dans la littérature, à oublier l’horreur d’un monde qu’il n’a pas le courage d’assumer. Erika s’enfuit. Klaus paraît enfin se tourner vers la réalité. Ses autres voisins sont les Schoellem, un ménage de juifs réfugiés et convertis, qui ont constitué un réseau en zone est pour faire passer les gens en zone libre. Au début de ce récit, deux jeunes enfants de treize et quatorze ans ont, par erreur, dépassé la station-frontière entre les deux zones. Arrivés en zone est ils disparaissent. Le ménage Schoellem les retrouve et organise leur retour. Un personnage domine ces pages écrites avec force et simplicité : la ville coupée en deux dont Nicole Casanova a su rendre l’atmosphère impressionnante avec beaucoup de talent. Le besoin de liberté transparaît dans tout le récit comme une nécessité impérieuse et vitale : liberté personnelle du narrateur, devoir des gens “libres” de tirer les autres de leur esclavage. Placé devant l’urgence d’utiliser sa liberté pour le salut des autres, le narrateur a cherché et retrouvé la Foi en l’abordant par le mystère de la communion des saints. Nicole Casanova, née en 1934, est licenciée d’allemand. La Ville qui penche est son premier roman.

Détails
Prix : 13,99 $
Auteur :  NICOLE CASANOVA
Titre : La ville qui penche
Date de parution : novembre 2018
Éditeur : LIVRES NUMÉRIQUES DIVERS
Pages : 200
Sujet : NUL DIVERS
ISBN : PR1765495
Référence Renaud-Bray : 2657271
No de produit : 2657271
Droits numériques
Format : PDF
Disponibilité : Canada, consultez la liste des pays autorisés.
Gestion des droits numériques : Adobe DRM
Entrepôt numérique : DE MARQUE INC.
Nombre d'appareils autorisés : 1
Nombre de copier/coller : 0
Impression : 0
46.01 Moctets

À la soupe 39,95 $ Quantité : 2

À prendre ou à laisser : les conseils d'un dragon pour réussir N. éd. 24,95 $ Quantité : 1
460 article(s) au panier.
Sous-total: 11 358,93 $
Renaud-Bray vous offre
les frais de livraison *