LIVRES JEUNESSEBÉBÉJEUX, JOUETSPAPETERIECADEAUXDIVERTISSEMENT


Message Important
Le site sera temporairement en maintenance, pour une mise à jour. Ceci afin de mieux vous servir.
Heure de maintenance prévue : 10:30 pm

Important message
The site will be busy updating the store for you and will be back shortly.
Scheduled maintenance : 10:30 pm
LIVRES NUMÉRIQUES
Pourquoi la loi 101 est un échec - FRED LACROIX

Pourquoi la loi 101 est un échec

Titre de l'éditeur : Pourquoi la loi 101 est un échec

FRED LACROIX

 
21,99 $
Feuilleter Feuilleter
Ajouter à ma liste de souhaits
Autre(s) format(s) disponible(s)
EN SAVOIR PLUS Résumé

Geste politique phare du premier gouvernement du Parti québécois, la loi 101 est l’un des moments les plus marquants de l’histoire politique québécoise. Élus et autres acteurs de la société civile se plaisent à dire que cette loi fait consensus. Qu’elle est une réussite collective. Or, affirme Frédéric Lacroix, la situation du français à Montréal et dans ses couronnes est catastrophique. Le poids démographique des anglophones est quasi stable du côté de la langue maternelle et augmente du côté de la langue parlée à la maison : le français recule et l’anglais avance. La loi 101 serait-elle un échec? Les réflexions et les discussions autour de la langue au Québec, et surtout de Montréal, accordent trop de place à la subjectivité. Pour comprendre globalement l’état de la langue, les impressions linguistiques ne suffisent pas; il faut passer par les chiffres, par les données démographiques, pour se faire une idée claire des tendances. Pour la vitalité d’une langue, la loi du nombre est déterminante : la baisse du poids démographique des francophones affecte, et va affecter de plus en plus à l’avenir, la vitalité du français au Québec, c’est-à-dire sa capacité à garder ses locuteurs et à en recruter de nouveaux. D’où l’importance de juger de la santé linguistique du Québec sur une base quantitative. Frédéric Lacroix dénonce la présence de plus en plus discrète de la langue française et de la culture québécoise. Le français est de plus en plus une langue seconde; qui est parlé, oui, mais seulement quand on l’exige. La langue première, le véhicule de culture, étant l’anglais. S’il faut faire preuve de vigilance quant à la qualité de la langue parlée et écrite, il faut aussi surveiller de près le poids démographique des francophones. L’auteur pense qu’il est encore temps de renverser la tendance, mais pour ce faire des gestes politiques forts devront être posés, sans crainte d’ébranler certains consensus.

Détails
Prix : 21,99 $
Catégorie :
Auteur :  FRED LACROIX
Titre : Pourquoi la loi 101 est un échec
Date de parution : octobre 2020
Éditeur : BOREAL
Collection : ESSAIS ET DOCUMENTS
Pages : 266
Sujet : SCIENCES POLITIQUES
ISBN : 9782764646496 (2764646496)
Référence Renaud-Bray : 3265452
No de produit : 3265452
Droits numériques
Format : EPUB
Disponibilité : Canada, consultez la liste des pays autorisés.
Gestion des droits numériques : Signature digitale (watermarking)
Entrepôt numérique : DE MARQUE INC.
Nombre d'appareils autorisés : 3
3.53 Moctets

SUGGESTIONS
Suggestions
Du diesel dans les veines : La saga des camionneurs du Nord BOUCHARD, SERGE
FORTIER, MARK
17,99 $
Du diesel dans les veines : La saga des camionneurs du Nord BOUCHARD, SERGE
FORTIER, MARK
17,99 $
Ces audacieuses qui ont façonné le Québec : 60 portraits de femmes entêtées MESSIER, LOUIS-PHILIPPE
PROULX, GILLES
17,99 $
Pourquoi la loi 101 est un échec , LACROIX, FRED
© BOREAL 2020