LIVRES JEUNESSEBÉBÉJEUX, JOUETSPAPETERIECADEAUXDIVERTISSEMENT


Message Important
Le site sera temporairement en maintenance, pour une mise à jour. Ceci afin de mieux vous servir.
Heure de maintenance prévue : 10:30 pm

Important message
The site will be busy updating the store for you and will be back shortly.
Scheduled maintenance : 10:30 pm
LIVRES NUMÉRIQUES
Frontières. Vol. 28 No. 2,  2016-2017 - ÉMILIE ALLAIRE - GILLES ERNST - ÉR GAGNON

Frontières. Vol. 28 No. 2, 2016-2017

Titre de l'éditeur : Frontières. Mort, jeux vidéo et mondes virtuels (vol. 28 no. 2,

ÉMILIE ALLAIRE
GILLES ERNST
ÉR GAGNON

 
12,99 $
Feuilleter Feuilleter
Ajouter à ma liste de souhaits
EN SAVOIR PLUS Résumé

Pour aborder les diverses formes que peut prendre la mort dans les jeux vidéo comme un phénomène unitaire que, faute de disposer comme en allemand du neutre (das Tode, « ce qui est mort ») ou de pouvoir inventer un terme spécifique, nous nommerons simplement : la mort, nous retenons trois lignes de force qui sont autant de pistes de lecture. Nous les donnons ci-après en ordre croissant d’importance. Il faut, disons-nous, préciser le rôle des jeux vidéo en tant que spectacles mettant en scène ce phénomène. Leur existence est certes encore trop récente et leur évolution trop rapide pour qu’il soit possible d’établir à leur sujet un bilan définitif. Tout ce qui va suivre n’a donc qu’un caractère provisoire, voire hypothétique. La première ligne de force remonte à l’origine des jeux. Elle a trait à l’effet moral et/ou psychologique exercé sur de jeunes joueurs par la violence mortifère. La seconde incline à voir dans les jeux, préalablement resitués dans le contexte plus global d’une culture de la mort maintenue, le possible reflet de certaines angoisses mortifères de la société actuelle. Quant à la dernière, d’ordre purement technique, elle consiste à souligner deux points dans les jeux vidéo : une visualisation renforcée et, ceci découlant de cela, le nouveau rôle conféré au joueur, passé du statut de spectateur à celui d’acteur. Si les deux premières lignes de force restent sujettes à débat ou demandent à être confirmées, la dernière repose en revanche sur un fait nouveau.

Détails
Prix : 12,99 $
Catégorie :
Auteur :  ÉMILIE ALLAIRE
GILLES ERNST
ÉR GAGNON
Titre : Frontières. Vol. 28 No. 2, 2016-2017
Date de parution : décembre 2019
Éditeur : LIVRES NUMÉRIQUES DIVERS
Sujet : NUL DIVERS
ISBN : 9782924954119 (2924954118)
Référence Renaud-Bray : 3011585
No de produit : 3011585
Droits numériques
Format : EPUB
Disponibilité : Canada, consultez la liste des pays autorisés.
Gestion des droits numériques : Signature digitale (watermarking)
Entrepôt numérique : DE MARQUE INC.
Nombre d'appareils autorisés : 3
1.36 Moctets

SUGGESTIONS
Suggestions
Anxiété, la boîte à outils : stratégies et techniques pour gérer l'anxiété HÉBERT, ARIANE
12,99 $
Anxiété, la boîte à outils : stratégies et techniques pour gérer l'anxiété HÉBERT, ARIANE
12,99 $
Albertine Petit-Brindamour déteste les choux de Bruxelles RENAUD, ANNE
DUHAMEAU, ÉLODIE
12,99 $
Frontières. Vol. 28 No. 2, 2016-2017 , ALLAIRE, ÉMILIE*ERNST, GILLES*GAGNON, ÉR
© LIVRES NUMÉRIQUES DIVERS 2019