LIVRES JEUNESSEBÉBÉJEUX, JOUETSPAPETERIECADEAUXDIVERTISSEMENT


Message Important
Le site sera temporairement en maintenance, pour une mise à jour. Ceci afin de mieux vous servir.
Heure de maintenance prévue : 10:30 pm

Important message
The site will be busy updating the store for you and will be back shortly.
Scheduled maintenance : 10:30 pm
LIVRES NUMÉRIQUES
Des beautés plus hardies... : le théâtre allemand dans la France de l'Ancien Régime (1750-1789) - FRANÇOIS GENTON

Des beautés plus hardies... : le théâtre allemand dans la France de l'Ancien Régime (1750-1789)

Titre de l'éditeur : Des beautés plus hardies... : le théâtre allemand dans la France

FRANÇOIS GENTON

 
12,99 $
Feuilleter Feuilleter
Ajouter à ma liste de souhaits
EN SAVOIR PLUS Résumé

On attribue souvent la découverte de la littérature allemande à Mme de Staël, au livre que lui inspira le voyage qu’elle fit à Francfort, Weimar et Berlin de l’automne 1803 au printemps de l’année suivante. Si l’on revient quelques décennies en arrière, on s’aperçoit que le théâtre de l’Allemagne était traduit, diffusé et représenté en France. La « muraille de préjugés antiques » dont Goethe a parlé à propos du traditionnel mépris français pour la culture allemande était manifestement plus poreuse qu’on ne croit. En Allemagne, le répertoire ne se réduisait pas aux œuvres de Lessing, Goethe et Schiller, et ce sont des auteurs moins exigeants qui remportèrent le plus grand succès dans l’édition et sur la scène. Le présent ouvrage cherche à rétablir ces réalités oubliées : il y eut avant la Révolution des échanges actifs, des contacts entre les auteurs, une influence de la critique française sur le projet de « littérature nationale » qui se formait en Allemagne ainsi qu’un début de rayonnement international des lettres allemandes par le biais des traductions françaises. Tandis que la France s’engageait dans la tourmente révolutionnaire, l’Allemagne, temporairement à l’abri de bouleversements comparables, abordait une période particulièrement propice sur le plan littéraire. La « découverte » que l’on doit à Mme de Staël s’apparente plutôt à une réactualisation. Avant la Révolution, le théâtre allemand avait suscité un intérêt réel, et la critique française, comparant les pièces importées d’outre-Rhin au répertoire national, porta un jugement qui annonçait celui de Mme de Staël : des « beautés plus hardies », mais « moins de goût ».

Détails
Prix : 12,99 $
Catégorie :
Auteur :  FRANÇOIS GENTON
Titre : Des beautés plus hardies... : le théâtre allemand dans la France de l'Ancien Régime (1750-1789)
Date de parution : avril 2016
Éditeur : LIVRES NUMÉRIQUES DIVERS
Pages : 358
Sujet : NUL DIVERS
ISBN : 9782402449274 (2402449276)
Référence Renaud-Bray : 2300674
No de produit : 2300674
Droits numériques
Format : PDF
Disponibilité : Canada, consultez la liste des pays autorisés.
Gestion des droits numériques : Signature digitale (watermarking)
Entrepôt numérique : DE MARQUE INC.
Nombre d'appareils autorisés : 3
104.04 Moctets

SUGGESTIONS
Suggestions
Une vie sans peur et sans regret BOMBARDIER, DENISE
25,99 $
Détresse et l'enchantement(La) 3e Ed. ROY, GABRIELLE
14,99 $
Détresse et l'enchantement(La) 3e Ed. ROY, GABRIELLE
14,99 $
Des beautés plus hardies... : le théâtre allemand dans la France de l'Ancien Régime (1750-1789) , GENTON, FRANÇOIS
© LIVRES NUMÉRIQUES DIVERS 2016