LIVRES JEUNESSEBÉBÉJEUX, JOUETSPAPETERIECADEAUXDIVERTISSEMENT


Message Important
Le site sera temporairement en maintenance, pour une mise à jour. Ceci afin de mieux vous servir.
Heure de maintenance prévue : 10:30 pm

Important message
The site will be busy updating the store for you and will be back shortly.
Scheduled maintenance : 10:30 pm
LIVRES NUMÉRIQUES
Marx aux antipodes : nations, ethnicité et sociétés non occidentales - KEVIN B. ANDERSON

Marx aux antipodes : nations, ethnicité et sociétés non occidentales

Titre de l'éditeur : Marx aux antipodes

KEVIN B. ANDERSON

 
26,99 $
Feuilleter Feuilleter
Ajouter à ma liste de souhaits
Autre(s) format(s) disponible(s)
EN SAVOIR PLUS Résumé

Pour certains, Marx n'aurait été que le théoricien du capitalisme des sociétés occidentales. Pourtant, l'auteur du Capital n'a pas ignoré le reste du monde. En effet, son installation à Londres, au coeur du plus grand empire de l'époque, l'amène à prendre en compte les sociétés non occidentales et le colonialisme, questions sur lesquelles il consacre une partie importante de son travail. Il examine les particularités du nationalisme et de la « race » ainsi que les différents modes de développement humain, social et historique. Dans ce livre novateur – une approche inédite des rapports nationaux, raciaux et coloniaux dans l'oeuvre de Marx –, Kevin B. Anderson examine les théorisations de Karl Marx sur un certain nombre de sociétés non occidentales de son temps – de l'Inde à l'Algérie en passant par l'Indonésie et la Chine – et les relations qu'elles entretiennent avec le capitalisme et le colonialisme. Il analyse son appui aux mouvements d'émancipation nationale, en particulier de Pologne et d'Irlande, et leurs rapports avec les mouvements démocratiques et socialistes. Marx apporte systématiquement son soutien aux mouvements indépendantistes de ces nations opprimées ainsi qu'à la cause antiesclavagiste aux Etats-Unis, car il estime que ce sont les leviers essentiels de la révolution. Marx est d'avis que les mouvements ouvriers qui ne soutiennent pas les mouvements d'émancipation nationale ou qui ne combattent pas le racisme dont souffrent les minorités de leur propre société courent le danger d'entraver, voire de mettre fin à leur propre essor. Selon Anderson, « le prolétariat de Marx n'est pas seulement blanc et européen, mais comprend également les travailleurs noirs aux Etats-Unis de même que les Irlandais qui ne sont pas considérés comme “blancs” à l'époque par les cultures dominantes britannique et nord-américaine ». La conception du capitalisme de Marx en tant que système social ne relève pas d'un universel abstrait : elle est parcourue par une vision sociale riche et concrète dans laquelle universalité et particularité interagissent dans le cadre d'une totalité dialectique.

Détails
Prix : 26,99 $
Catégorie :
Auteur :  KEVIN B. ANDERSON
Titre : Marx aux antipodes : nations, ethnicité et sociétés non occidentales
Date de parution : avril 2015
Éditeur : M EDITEUR
Collection : MARXISMES
Pages : 392
Sujet : MARXISME
ISBN : 9782924327319 (2924327318)
Référence Renaud-Bray : 1724780
No de produit : 1724780
Droits numériques
Format : PDF
Disponibilité : Canada, consultez la liste des pays autorisés.
Gestion des droits numériques : Adobe DRM
Entrepôt numérique : DE MARQUE INC.
Nombre d'appareils autorisés : 6
1.64 Moctets

SUGGESTIONS
Suggestions
Retranchées : échecs et ravissement de la famille, en milieu de course(Les) BRITT, FANNY
12,95 $
Retranchées : échecs et ravissement de la famille, en milieu de course(Les) BRITT, FANNY
12,95 $
Naufrage des civilisations(Le) MAALOUF, AMIN
28,99 $
Marx aux antipodes : nations, ethnicité et sociétés non occidentales , KEVIN B. ANDERSON
© M EDITEUR 2015