LIVRES NUMÉRIQUESJEUNESSEBÉBÉJEUX, JOUETSPAPETERIECADEAUXDIVERTISSEMENT


Message Important
Le site sera temporairement en maintenance, pour une mise à jour. Ceci afin de mieux vous servir.
Heure de maintenance prévue : 10:30 pm

Important message
The site will be busy updating the store for you and will be back shortly.
Scheduled maintenance : 10:30 pm
Céramiques impressionnistes & grès Art.. - PIERRE-OLIVIER FANICA - G BOUE

Céramiques impressionnistes & grès Art..

PIERRE-OLIVIER FANICA
G BOUE

 
69,95 $

Feuilleter Feuilleter
Sur commande : 2 à 4 semaines
Quantité
Ajouter à ma liste de souhaits
Non disponible en succursale
EN SAVOIR PLUS Résumé

1872-1958, presque cent ans de production de faïence et de grès, à Montigny-sur-Loing et à Marlotte, une aventure extraordinaire vécue entre céramistes, peintres et sculpteurs décorateurs. Au nord de la forêt de Fontainebleau, le village de Barbizon, lieu de rencontre des peintres du XIXe siècle, est universellement connu. Au sud, Montigny-sur-Loing et Marlotte, bien que moins célèbres, furent eux aussi, à la même époque, investis par des artistes. C'est à la valeur des céramistes, souvent eux-mêmes peintres décorateurs, et à la présence de ces artistes que l'on doit l'originalité, la qualité, le renouvellement et le succès de la production des faïenceries qui s'y implantèrent. Eugène Schopin, Georges Delvaux, Boué et Petit et Louis Baude, à Montigny-sur-Loing, Aristide Bézard et Emile Mousseux, à Marlotte, pour ne citer qu'eux, créèrent des décors dont l'excellence et la beauté étonnent aujourd'hui encore. On y sent les influences de l'École de la nature, qui a atteint des sommets à Barbizon, du japonisme et de l'impressionnisme naissants. Ces céramistes employèrent un procédé nouveau, le décor à la barbotine colorée, mis au point peu de temps auparavant par Ernest Chaplet. Cette technique s'apparente à celle de la peinture à l'huile ; les peintres pouvaient donc s'y exprimer pleinement. Mais la mode brûle ce qu'elle a adoré, et les amateurs se lassèrent de la barbotine. Les céramistes trouvèrent alors dans les grès une autre source d'inspiration. L'Art nouveau, en plein essor, permit aux sculpteurs d'imaginer de nouvelles formes. Là aussi, le succès les attendait. La Grande Guerre interrompit cet élan, jusqu'à l'installation de jean Renoir en 1922, avec Louis Baude, à Marlotte, où il réalise quelques céramiques. Lorsque Renoir décide de se consacrer uniquement au cinéma, Louis Baude prend possession de l'ancien atelier de Boué et Petit, à Montigny-sur-Loing, où il produit jusqu'en 1958 des faïences stannifères au grand feu. Les ateliers de Montigny-sur-Loing et de Marlotte resteront parmi les plus féconds et les plus riches de la fin du XIXe siècle

Détails
Prix : 69,95 $
Catégorie :
Auteur :  PIERRE-OLIVIER FANICA
G BOUE
Titre : Céramiques impressionnistes & grès Art..
Date de parution : septembre 2005
Éditeur : MASSIN
Pages : 216
Sujet : OBJETS D'ART-MEUBLES ANCIENS
ISBN : 9782707205124 (2707205125)
Référence Renaud-Bray : 066088052
No de produit : 673953

SUGGESTIONS
Suggestions
Quand la vie défile : histoire de la mode au Québec des années 1950 à aujourd'hui POITRAS, JEAN-CLAUDE
39,95 $
Guide de l'architecture contemporaine de Montréal 2e éd. DUNTON, NANCY H
MALKIN, HELEN
24,95 $
Maisons paysages THIBAULT, PIERRE
39,95 $
12 règles pour une vie : un antidote au chaos 20,99 $

Livre numérique
à télécharger


21 leçons pour le XXIe siècle 34,95 $ Quantité : 4
311 article(s) au panier.
Sous-total: 7 785,50 $
Renaud-Bray vous offre
les frais de livraison *
Paris #11 En stock
14,95 $