LIVRES NUMÉRIQUESJEUNESSEBÉBÉJEUX, JOUETSPAPETERIECADEAUXDIVERTISSEMENT


Message Important
Le site sera temporairement en maintenance, pour une mise à jour. Ceci afin de mieux vous servir.
Heure de maintenance prévue : 10:30 pm

Important message
The site will be busy updating the store for you and will be back shortly.
Scheduled maintenance : 10:30 pm
Repenser la légitimité de l'État africain à l'ère de la gouvernance partagée - MAMOUDOU GAZIBO - CHARLES MOUMOUNI

Repenser la légitimité de l'État africain à l'ère de la gouvernance partagée

MAMOUDOU GAZIBO
CHARLES MOUMOUNI

 
29,00 $

Feuilleter Feuilleter
En stock : Habituellement expédié en 3 à 5 jours.
Quantité
Ajouter à ma liste de souhaits
Non disponible en succursale
Autre(s) format(s) disponible(s)
EN SAVOIR PLUS Résumé

La viabilité et la légitimité de l’État africain n’ont cessé d’être étudiées depuis la vague des indépendances des années 1960. Forgé par un processus exogène, cet État n’est pas le produit d’une dynamique sui generis comparable à celle qui a produit des États-nations puissants et orientés vers leur société en Europe. Économiquement faible, il est dépendant de l’extérieur pour assurer ses fonctions de base. Au pouvoir souvent par la force et non à la suite d’élections libres, ses dirigeants n’ont pas bâti un système politico-administratif de type wébérien. Il n’est donc pas étonnant que l’État africain ait été fréquemment qualifié de «?failli?», de «?patrimonial?», de «?prédateur?», d’«?intégral?», bref, d’institution en rupture avec la société. Pourtant, il s’est solidement enraciné?; ses politiques sont proclamées, ses symboles sont réaffirmés et ses frontières, bien qu’héritées de la colonisation, ont résisté.

Le présent ouvrage révèle toutefois que le contexte dans lequel l’État africain évolue a profondément changé, notamment depuis l’ouverture démocratique des années 1990. L’environnement institutionnel est désormais marqué par une prolifération d’acteurs nouveaux, disputant le monopole de l’action publique à un État déjà inséré dans un système externe de contraintes et de ressources. L’État n’a plus la maîtrise unilatérale de la production de politiques publiques qui sont devenues des domaines partagés, mais cette situation ne l’affaiblit pas nécessairement.

Les contributions réunies ici abordent cette nouvelle donne en explorant d’une façon originale, sur les plans local, national et international, son effet sur la substance et la légitimité de l’État africain.

Détails
Prix : 29,00 $
Catégorie :
Auteur :  MAMOUDOU GAZIBO
CHARLES MOUMOUNI
Titre : Repenser la légitimité de l'État africain à l'ère de la gouvernance partagée
Date de parution : octobre 2017
Éditeur : PRESSES DE L'UNIVERSITE DU QUEBEC (PUQ)
Collection : LES SOCIÉTÉS AFRICAINES EN MUTATION
Pages : 250
Sujet : ACTUALITE AFRIQUE NOIRE
ISBN : 9782760547629 (27605476211)
Référence Renaud-Bray : 12678047
No de produit : 2330172

SUGGESTIONS
Suggestions
Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment) LENOIR, FRÉDÉRIC
12,95 $
Passeurs de livres de Daraya : une bibliothèque secrète en Syrie(Les) MINOUI, DELPHINE
12,95 $
Veines ouvertes de l'Amérique latine(Les GALEANO, EDUARDO
16,95 $
Repenser la légitimité de l'État africain à l'ère de la gouvernance partagée , GAZIBO, MAMOUDOU*MOUMOUNI, CHARLES
© PRESSES DE L'UNIVERSITE DU QUEBEC (PUQ) 2017
12 règles pour une vie : un antidote au chaos 20,99 $

Livre numérique
à télécharger


21 leçons pour le XXIe siècle 34,95 $ Quantité : 4
311 article(s) au panier.
Sous-total: 7 785,50 $
Renaud-Bray vous offre
les frais de livraison *