LIVRES NUMÉRIQUESJEUNESSEBÉBÉJEUX, JOUETSPAPETERIECADEAUXDIVERTISSEMENT


Message Important
Le site sera temporairement en maintenance, pour une mise à jour. Ceci afin de mieux vous servir.
Heure de maintenance prévue : 10:30 pm

Important message
The site will be busy updating the store for you and will be back shortly.
Scheduled maintenance : 10:30 pm
1945 - MICHEL CHAILLOU

1945

MICHEL CHAILLOU

 
39,95 $

Feuilleter Feuilleter
Sur commande : 2 à 4 semaines
Quantité
Ajouter à ma liste de souhaits
Non disponible en succursale
EN SAVOIR PLUS Résumé

J'ai tenté de retrouver les origines de mon esprit, savoir comment il se forma au hasard des gens, des choses, quand encore en enfance, plongé dans son grand balbutiement, on ose à peine nommer ce qui nous entoure, qu'on vit comme à tâtons dans le jour le plus clair, cherchant son coeur, celui des autres, alors que les adultes s'agitent autour comme de beaux diables avec leurs problèmes déraisonnables, trop grands pour nous. Pour moi, ce fut en Bretagne, durant la dernière guerre, l'Occupation allemande, j'ai de 9 à 15 ans, des parents séparés, une mère Éva trop jeune, un père du même âge, Alexandre dit Alex. Éva pour son malheur se remaria avec un médecin, Robert Le Floch, surnommé Bob. En 1944, après maintes tribulations, j'habite avec cet homme taciturne (l'effroi de son silence à mon égard) un hiver, un bout d'été dans une presqu'île battue par un fort ressac (ce ressentiment de la mer), où bientôt se déroulèrent des événements majeurs. J'en ressens encore l'ombre à défaut du soleil qui s'est éclipsé, de la pluie vengeresse qui depuis rabaissa son caquet. Il y avait du vent, un grand qui m'emporte toujours, de l'écume, et tout se salissait vite, sentiments, pensées. À qui se fier ? Sur la plage, le pied enfonçait trop, tout devenait mouvant, incertain. Les vagues se succédaient chargées de périls. Où trouver le sol assez ferme ? Le lieu débarrassé de toute forfaiture ? Le granit ne manque pas, mais la certitude ? Je cherche, avance à l'aveugle, qu'enfin au bout du chemin, les gens ressemblent à ce qu'ils paraissent, qu'il n'y ait plus de traîtrise qu'entre chien et loup, au crépuscule.

Détails
Prix : 39,95 $
Catégorie :
Auteur :  MICHEL CHAILLOU
Titre : 1945
Date de parution : mars 2004
Éditeur : SEUIL
Pages : 288
Sujet : LITTERATURE FRANCAISE
ISBN : 9782020506717 (2020506718)
Référence Renaud-Bray : 126040827
No de produit : 165447

SUGGESTIONS
Suggestions
Fendre l'armure GAVALDA, ANNA
29,95 $
Nuit de feu(La) SCHMITT, ÉRIC-EMMANUEL
10,95 $
Tresse(La) COLOMBANI, LAETITIA
29,95 $
Combo Numérik : mathématique : 1er cycle du primaire, 2e année : Cahiers de savoirs et d'activités A et B/Les savoirs de Numérik N. éd. 16,45 $ Quantité : 1
1 article(s) au panier.
Sous-total: 16,45 $
Encore 22,55 $ et
Renaud-Bray vous offre
les frais de livraison *