LIVRES NUMÉRIQUESJEUNESSEBÉBÉJEUX, JOUETSPAPETERIECADEAUXDIVERTISSEMENT


Message Important
Le site sera temporairement en maintenance, pour une mise à jour. Ceci afin de mieux vous servir.
Heure de maintenance prévue : 10:30 pm

Important message
The site will be busy updating the store for you and will be back shortly.
Scheduled maintenance : 10:30 pm
Un cynique chez les lyriques : Denys Arcand et le Québec - CARL BERGERON

Un cynique chez les lyriques : Denys Arcand et le Québec

CARL BERGERON

 
19,95 $

Feuilleter Feuilleter
En stock : Expédié en 48 heures.
Quantité
Ajouter à ma liste de souhaits
Autre(s) format(s) disponible(s)
EN SAVOIR PLUS Résumé

J’ai lu votre texte. Il m’a beaucoup touché. C’est, de toute ma vie, parmi les plus exacts que j’aie lus sur mon travail. » Tels ont été les premiers mots de Denys Arcand à Carl Bergeron, jeune essayiste de quarante ans son cadet, après qu’il a pris connaissance de Un cynique chez les lyriques. En effet, c’est un portrait sensible du cinéaste que l’auteur ébauche ici à travers une lecture et une interprétation serrées de son travail, des premiers films pour l’ONF jusqu’aux films de consécration. Lettré casanier et ironique, lecteur de Gibbon et de Machiavel, pré-boomer étranger au nationalisme canadien-français comme au lyrisme de la Révolution tranquille, Arcand cultive une sensibilité en porte-à-faux avec les grands mythes collectifs qui ont forgé la société québécoise. Cette sensibilité, que d’aucuns ont qualifiée avec raison de « cynique », sans avoir toujours conscience de la signification du mot (qu’ils attribuent à un trait de caractère plus qu’à une intelligence des choses), révèle une vision du monde profondément marquée par le poids des rapports de force et de l’Histoire. À l’origine de nombreux malentendus blessants, elle a valu à Arcand d’être accusé, selon l’idole lyrique du moment, de mépriser les prolétaires, la nation, la social-démocratie ou les jeunes, et au final d’être indifférent au sort du Québec.

Dans une langue claire et élégante, Carl Bergeron remonte aux sources intimes du cynisme philosophique d’Arcand et montre au contraire la filiation trouble et émouvante qui n’a cessé d’unir celui-ci à son pays natal, dans une tension permanente entre le sentiment d’appartenance et la nécessité de faire une œuvre. En complément de lecture, un Denys Arcand attentif lui fait écho par des annotations mordantes et éclairantes, évoquant tantôt des anecdotes, proposant tantôt des explications sur son parcours.

Détails
Prix : 19,95 $
Catégorie :
Auteur :  CARL BERGERON
Titre : Un cynique chez les lyriques : Denys Arcand et le Québec
Date de parution : mars 2012
Éditeur : BOREAL
Sujet : CINEMA-REALISATEURS-COMEDIENS
ISBN : 9782764621738 (2764621736)
Référence Renaud-Bray : 064122369
No de produit : 1250361

SUGGESTIONS
Suggestions
Espace du rêve(L') LYNCH, DAVID
MCKENNA, KRISTINE
39,95 $
Tim Burton : entretiens avec Mark Salisbury BURTON, TIM
SALISBURY, MARK
18,50 $
101 petits secrets de cinéma qui font... LANDAU, NEIL
FREDERICK, MATTHEW
17,95 $
Un cynique chez les lyriques : Denys Arcand et le Québec , BERGERON, CARL
© BOREAL 2012
21 leçons pour le XXIe siècle 34,95 $ Quantité : 4

Alain Chainey : souvenirs d'un recruteur 17,99 $

Livre numérique
à télécharger

293 article(s) au panier.
Sous-total: 7 266,28 $
Renaud-Bray vous offre
les frais de livraison *